Quelles sont les normes à respecter si on pose du plancher chauffant

La réalisation d’un plancher chauffant chez nous doit suivre des arrêtés et décrets ministériels, ils consistent à suivre les normes sur les changements technologiques des maisons au bon fonctionnement: leur construction, leur confort, leur isolation, leur consommation énergétique et leur sécurité…
On peut gagner tous les renseignements  auprès du CSTB de l’Afnor. Donc on va analyser quelques normes avant de l’installer.

Les DTU et CPT

Ils sont tous les deux des textes réunis les règles ajustant la mise en œuvre de notre plancher. C’est le moyen de trouver toutes les normes à respecter et les certifications sur l’adhésion des matériaux et des produits utiles à l’installation. On écrit un article 64.14 dans les DTU,  la qualité d’isolation en évitant au maximum les dépenses énergétiques. Il faut reporter qu’une maison est en contact avec la terre ou sur un vide sanitaire ou sur un local chauffé seulement.

La norme plancher chauffant à  basse température

Elle est basée à une limitation de température à 28°C en aucun point au sol. L’arrêté  du 23 juin 1978 changé le 30 novembre 2005 signé par le ministre de la Santé et de la Famille, du Travail et de la Participation, de l’Environnement et du Cadre de vie, et de l’Industrie, l’article 35 alinéa 2 conseille cette température imposée une fois le sol est prêt. Pour notre santé, la raison laquelle on modifie cet article en 2005 mais pas uniquement la raison écologique. Si vous avez besoin de conseils, soyez la bienvenue.

NFC15 100 pour un chauffage au sol électrique

Les membres de groupes comme l’Installation de génie climatique et installations sanitaires, le Revêtements de sol et produits connexes, le Revêtements carrelage et revêtements muraux et produits connexes ont visé le CPT n° 3606 du septembre 2007. Il faut étudier la dimension du sol. Donc ici, on parle des conditions à respecter quand on pose notre appareil : l’épaisseur de l’isolant, la hauteur des prises, la résistance thermique de l’installation.

L’épaisseur d’isolant, devrait avoir une résistance thermique entre 2,5 m²K/W et 1 m²K/W selon la situation du plancher soit il est en contact avec un vide sanitaire, un local non chauffé, ou un terre-plein ou pas, soit il est muni d’une autre isolation ou pas.

La résistance thermique, on doit le regarder sur le NF EN 1264-4, elle s’applique à tout type de revêtement du sol. A l’égard d’un cas scellé, c’est NF P 61-202 et 61-202-1 selon DTU 52.1. Le cas en bois ou dérivés, c’est le NF P 63-203-1 ou avec un carrelage collé NF P 63-202-1 selon DTU 52.1 ; l’autre en pose flottante, NF P 63-2041, DTU 51.11 ; si la matière est en plastique NF P 62-203-1, DTU53.2 ; et à la fin avec textile NF P 62-202-1, DTU 52.1. Les matières en plastiques ou en textiles exigent des avis des techniciens. A part cela, tout revêtement flottant doit suivre  la réglementation du Cahier des Prescriptions Techniques.

on shore floor radiant heating

La norme sur le plancher chauffant à eau

Les décrets gèrent l’installation de chauffage à eau chaude ou de climatisation à eau glacée. Le CSTB n°3164 est un moyen de rendre en compte les chauffants et rafraîchissants. Le DTU 64.14 montre les  exigences minimales d’isolation thermique relativement à ses tubes quand la dalle est en contact avec le sol terre ou autre chauffé, nécessitant une valeur supérieure à 0.75m2°C/W pour la conduction vers le haut mais pas vers le bas. En plus, le DTU 65.14 P1 et P2 agit aussi sur les produits à eau chaude.

Les articles sur la nouvelle réglementation thermique

Suivant l’arrêté du 26 octobre 2010, une Réglementation Thermique(RT) 2012 concernant les permis de construire d’une habitation en zone ANRU, appliqué à partir du 28 octobre 2011 et du 1er janvier 2013 pour les autres permis, on doit diminuer à 50KWh/m² la consommation énergétique annuelle ; améliorer l’élaboration du bâti ; réduire la dépense sur les surchauffes en été. La RT 2012 se pose sur les habitations neuves qui ont la température normale inférieure ou égale à 12°C.

Bref, si on installe un appareil chauffant chez nous, il y a des normes et précautions à prendre car c’est un travail multi-technique qui a besoin de ces normes afin d’obtenir un bon fonctionnement et surtout avantageux sur le plan dépense. Il est l’un des systèmes le plus design et confort de nos jours, et avec ça, on peut prendre garant à des économies énergétiques vu son rendement d’émission. Et on croit à la durée de vie de notre produit.